Le festival " Les Nocturnes du piano "

Le piano exclusivement!

Des récitals de piano dans un hippodrome … Quelle idée saugrenue !

L’idée de création d’un festival de piano m’est venue d’un manque que je ressentais dans notre région.
En effet, il y a beaucoup de musique de chambre l’été mais peu de piano seul.
Une envie aussi de promouvoir la jeunesse, de contribuer à faire connaître quelques «étoiles montantes» du piano et enfin , l’envie de s’éloigner du confort des lieux traditionnels consacrés aux festivals classiques.
Mais cet endroit a pour moi quelque chose de magique et quand j’ai demandé à son président Monsieur François Forcioli Conti si mon projet lui semblait réalisable, il a tout fait pour me faciliter la tâche. 
Nous avons un des plus beaux hippodromes du monde… grâce à vous, faisons en sorte que notre Festival devienne incontournable !

Christine GASTAUD – Pianiste, Professeur de piano au Conservatoire National de Région de Nice, Créative et Directrice artistique des Nocturnes du Piano et Présidente de l’association Le Piano en Liberté.

L'hippodrome de la Côte d'Azur

Un lieu idyllique!

Un site extraordinaire !

Bienvenu dans ce site extraordinaire, qui a été confié par les collectivités locales à la Société des Courses de la Côte d’Azur. Elle y a édifié l’un des plus beaux hippodrome d’Europe. Mais sa reconnaissance se doit d’aller au-delà de cette seule activité hippique.
Véritable jardin sur la Méditerranée, l’hippodrome doit être le lieu naturel d’accueil, d’expositions ou de création et contribuer à la notoriété de notre si belle Région.
Un festival international de piano ne pouvait dès lors que susciter l’enthousiasme et nous inviter dans toute la mesure du possible à permettre à l’association “ Le Piano en Liberté ” de réunir les moyens de son projet.
La qualité de cette manifestation musicale ne peut que rencontrer le succès auprès des amoureux du piano.
Merci à toutes et à tous, en vous souhaitant de superbes moments musicaux.

François FORCIOLI-CONTI – Président de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer.

Une sonorité époustouflante !

Imaginez un piano sur un hippodrome de soixante hectares, la Méditerranée à l’horizon : un point minuscule sur l’immensité… une barque sur l’océan !
Improbable diriez vous.
Comment cela pourrait-t-il sonner ? Ne serait-ce pas une excentricité, une folie présomptueuse ? Le penser aurait été sous-estimer l’intuition de Christine Gastaud, et sa fine perception du potentiel du lieu, partagée par François Forcioli-Conti, le Président de l’hippodrome de la Côte d’Azur, qui a adhéré sans réserve au projet, amoureux lui aussi de musique.
C’est au pied des tribunes que la scène a été installée, avec un dispositif d’éclairage parfait à la nuit tombée. Une légère sonorisation garantit une bonne projection du son jusqu’au dernier gradin, sans que le timbre du beau Fazioli n’en souffre, et si ce n’était l’aléa du vent, elle ne serait probablement pas indispensable. Pas de mur de scène, pas de conque réfléchissante, mais la vue sur le champs de course, l’espace, l’horizon marin. Une zone a été délimitée avec des éléments de verdure pour recevoir le public. L’acoustique a été testée.
Le son du piano est contenu dans l’espace circonscrit, renvoyé par les vitres des salons de l’hippodrome, le vaste auvent de béton en surplomb de la tribune l’empêchant de se disperser. Quel que soit le rang, l’auditeur se trouve alors au meilleur endroit pour écouter la musique.

Jany CAMPELLO – Professeur de piano au conservatoire de Puteaux, et journaliste de la Presse Musicale Internationale.
Fondatrice et directrice de la rédaction du Webzine musical conSpirito.

LesNocturesdupiano 2022 © TOUS DROITS RÉSERVÉS